mardi 20 mars 2012

du Minou, encore et toujours !

Aux "Les mains d'une femme dans la farine", je préfère "Les mains d'un homme sur une guitare"
A La Boule Noire, du Black Minou (j'y peux rien, ils ont fait le jeux de mot tous seuls",

post scriptum: j'espère que vous n'avez pas loupé le petit Melvil dans "L'Heure Zéro", hier soir, son petit rire démoniaque à la fin du film vaut sont pesant de cacahuètes, (et François Maurel est terrible, comme toujours).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire