mardi 15 novembre 2011

le poète discret

Mon cher Sempé, comme on se ressemble,
De Paris à New-York petits hommes gris perdus dans l'immense ville, petit plaisir discret au détour d'un petit quotidien, comme tout cela fait écho, je suis la dame au chien, je suis l'épouse dévouée un peu triste, je suis le petit Nicolas qui se salit, je suis le badaud, l'homme seul sur le banc, je suis touts ceux-là... merci cher poète à l'encre de chine !
Expo SEMPÉ "De peu de Paris et d'ailleurs", à l'Hôtel de ville jusque début Février. (expo gratuite mais faut faire la queue dans le froid avant), les gens rient, rigolent, ricanent, bref c'est vraiment bien...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire